Blog navigation

Guide d'achat : comment choisir des chaussures de sécurité imperméables ?

Trouver et choisir une chaussure de sécurité imperméable peut rapidement être un casse-tête pour les professionnels. Entre les normes et la multitude de matériaux utilisés, la recherche peut être difficile. Avec ce guide d'achat, les chaussures de sécurité étanches n'auront plus de secret pour vous. Découvrez ici les éléments indispensables à vérifier.

La norme EN 20345 : un critère de départ pour choisir une chaussure de sécurité imperméable

Les exigences de la norme EN 20345

La norme EN 20345 certifie l’ensemble des chaussures de sécurité avec embout. En effet, elle définit les exigences communes à toutes les chaussures et baskets de sécurité : la présence d’un embout de sécurité et d’une semelle antidérapante. De plus, il existe différents niveaux de protection pour une chaussure de sécurité, qui impose des protections supplémentaires comme :

  • S1P : la présence d’une semelle anti-perforation est obligatoire, les chaussures doivent être antistatiques, la semelle doit résister aux hydrocarbures et le talon doit pouvoir absorber les chocs.
  • S3 : en plus des protections énoncées précédemment, la chaussure doit obligatoirement avoir une tige hydrofuge, c’est-à-dire résistante à la pénétration de l’eau (pas imperméable). La tige d'une chaussure est la partie qui se trouve au-dessus de la semelle.

Ces protections supplémentaires (normes additionnelles) ont toutes un code d’identification pour pouvoir les reconnaître et signaler que la chaussure de sécurité a réussi les tests de performance (P pour semelle anti-perforation ; WRU pour tige hydrofuge ; WR pour chaussure hydrofuge…). C’est à ce niveau là que vous pourrez définir s'il s'agit d'une chaussure de sécurité imperméable, notamment en faisant la distinction entre les normes additionnelles WRU et WR.

Autre point important qui peut grandement faciliter votre recherche : une chaussure de sécurité S3 est particulièrement recommandée pour le travail extérieur au sein d’un environnement humide. A l'inverse, une chaussure de sécurité S1P est adaptée au travail intérieur ou au sein d'un environnement sec.

basket de travail imperméable

Retrouvez notre guide sur la norme EN 20345 qui détaille avec précision tous les niveaux de protection et les normes additionnelles des chaussures de sécurité.

Les normes additionnelles WRU et WR : un indicateur de performance pour choisir une chaussure de sécurité imperméable

Le test pour les chaussures de sécurité WRU :

WRU signifie que l’eau a des difficultés à pénétrer les matériaux au niveau de la tige. Mais, plus le temps d’exposition à l’eau est long, plus l’eau a de chances de pénétrer à l’intérieur de la chaussure. En effet, on dit que la tige est hydrofuge. L’eau peut également passer par les piqûres qui ont été créées lors de l’assemblage des différents pièces qui composent la chaussure.

Ici, c’est le matériau de la tige qui est testé. On prélève un échantillon et on l’immerge partiellement dans l’eau pendant 60 minutes. Pour obtenir la certification WRU, l’absorption d’eau par l’échantillon ne doit pas être supérieure à 30%. Il s'agit donc d'une chaussure de sécurité hydrofuge. Par ailleurs, il s'agit d'une exigence indispensable des chaussures de sécurité S3.

Le test WR : quelles différences ?

WR signifie que la chaussure entière est résistante à la pénétration de l’eau. Mais cela ne signifie pas forcément qu’elle est imperméable. Pour obtenir la norme WR, la chaussure est testée sur la durée d’exposition à l’eau.

Ainsi, ici le test s’effectue sur la chaussure entière. La chaussure doit subir deux tests pour obtenir la certification WR :

  • 1000 pas dans une hauteur d’eau de 3 cm. La pénétration de l’eau ne doit pas pénétrer plus de 3 cm² de la surface intérieure de la chaussure.
  • Immersion de la chaussure dans un bac d’eau pendant 80 minutes. La chaussure est fléchie pour simuler la marche. Pour réussir le test, il ne doit y avoir aucune pénétration d’eau dans la chaussure dans les 15 premières minutes.

Comme on le constate avec les résultats attendus aux tests, cela ne garantit pas l’imperméabilité mais la résistance durable à l’eau de la chaussure entière. Pour une chaussure de sécurité imperméable, ce test est pourtant indispensable et doit être réussit.

La norme WR ne suffit pas pour choisir une basket de sécurité imperméable : l’importance de la membrane imper-respirante et des matériaux

La norme WR est un indicateur de la capacité d’une chaussure à être résistante à l’eau. En revanche, cela ne signifie pas qu’elle soit imperméable aux conditions les plus extrêmes. Une chaussure obtient la certification WR la plupart du temps grâce à une membrane imper-respirante. C’est l’idéal puisque cela permet d’utiliser un matériau aéré sur la tige pour plus de confort ou un cuir hydrofuge qui offre une protection supplémentaire face à l’humidité.

Ainsi, si le risque d’humidité est fortement présent, nous vous conseillons de privilégier les chaussures de sécurité avec membrane imper-respirante. Il faut également privilégier les matériaux cuir ou synthétique. Si vous travaillez dans un environnement poussiéreux, terreux, il vaut mieux choisir un matériau lisse sans aspérité pour que la chaussure soit plus simple à nettoyer.

Ces membranes sont composées de plusieurs couches qui permettent d’assurer une imperméabilité à l’eau (les molécules d’eau ne pénètrent pas la chaussure) et une très bonne respirabilité (évacuation de la vapeur d’eau (la transpiration) vers l’extérieur de la chaussure). Elle offre ainsi un grand confort même lors d’un port prolongé. Une chaussure de sécurité imper-respirante pourra ainsi garantir une excellente imperméabilité.

Chaussures de sécurité imperméables : quels sont les différents types de membranes imper-respirantes ?

Il existe plusieurs sortes de membrane et chaque fabricant développe sa propre version ou utilise des membranes techniques de spécialistes, comme vous allez le découvrir ci-dessous.

S.24 propose la membrane Dry-In® qui est présente sur ses chaussures de sécurité imperméables et qui sont identifiables par la présence de leur étiquette bleue.
On trouve également la membrane imperméable très technique de la marque Helly Hansen Workwear qui l’associe à la fois sur ses vêtements ainsi que sur ses chaussures. La membrane Helly Tech® Performance combine à la fois respirabilité, imperméabilité et isolation thermique pour protéger du froid.

chaussures chantier imperméable

D’autres chaussures de sécurité sont conçues avec la célèbre membrane Gore-Tex® comme les chaussures U Power. On trouve par exemple la chaussure BTP imperméable ou encore la basket de sécurité imperméable qui associe l’imperméabilité Gore-Tex®, la résistance PuTek® et le confort de la technologie anti-fatigue Infinergy®. Les chaussures de sécurité Gore-Tex® offrent des performances particulièrement élevées puisque la membrane est composée de 4 couches qui assure une thermorégulation optimale en toute saison, tout en offrant une imperméabilité et une respirabilité d’exception.

Attention toutefois à la localisation de la membrane imper-respirante. En effet, il faut être vigilant sur son emplacement. Par exemple, certains modèles certifiés WR sont équipés d’une membrane imper-respirante qui ne couvre pas toute la surface de la chaussure. Ainsi, pour les environnements humides, ces chaussures sont parfaitement adaptées (comme pour les petites averses et la marche dans de petites flaques d’eau). En revanche, dans des environnements très humides et extrêmes, elles ne seront pas suffisamment protectrices pour maintenir vos pieds au sec.

Récapitulatif : les éléments indispensables pour choisir une chaussure de sécurité imperméable

Pour être certain qu'une chaussure de sécurité est imperméable, voici donc la liste des points à vérifier pour garantir l'étanchéité d'un modèle :

  • Norme EN 20345, niveau de protection S3
  • Utilisation d’un matériau hydrofuge pour la tige (cuir, microfibre...)
  • Norme additionnelle WR
  • Présence d’une membrane imper-respirante sur l'ensemble de la chaussure

Découvrez l’ensemble de nos chaussures et baskets de sécurité imperméables au sein de notre catégorie dédiée aux modèles imperméables.

chaussure de sécurité étanche

Les chaussures de sécurité imperméables, une protection pas toujours suffisante

Le choix d’une chaussure de sécurité imperméable norme WR et équipée membrane imper respirante ne garantit pas une protection optimale pour les environnements extrêmes. En effet, il est parfois préférable pour certains métiers de privilégier les bottes de sécurité étanches qui offriront une protection à 100% du pied grâce à sa tige très haute et sa conception dans un matériau 100% imperméable comme le PVC, qui ne nécessite pas de membrane imper-respirante.

Découvrez notre gamme de bottes de travail au sein de notre catégorie dédiée.

Publié dans: Produits, Normes

laissez un commentaire

Connectez-vous pour poster des commentaires