Définition des EPI

Le Code du travail, entre autres choses, impose aux employeurs de protéger les travailleurs en mettant en place des processus opératoires sûrs, des mesures organisationnelles et des formations à la sécurité du personnel.
Mais bien que la mise en place de protections collectives soit toujours préférable, il existe toujours des situations où l’on doit avoir recours à des EPI pour se protéger d’un risque particulier ou ponctuel ; ou parce que la protection collective est techniquement impossible.

Le Code du Travail (article R.233-83-3) donne d’ailleurs une définition des API : « Un équipement de protection individuelle (EPI) est un dispositif ou un moyen destiné à être porté ou être tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité. »

Dès lors, pour se protéger de risques précis :

  • Exposition cutanée à un agent chimique ou biologique
  • Exposition respiratoire à un agent chimique ou biologique
  • Chaleur
  • Rayonnements
  • Bruit
  • Ecrasement
  • Choc
  • Electrocution…

Le recours à des EPI adaptés est nécessaire :

Dans une démarche cohérente de prévention du risque, le risque doit d’abord être repéré et évalué, si possible éliminé par la mise en œuvre de processus, réduit par la mise en place de protection collective, et le risque résiduel ou ponctuel garantie par la mise en place d’EPI.